,

MXOR.COM[personal website]

Sauvegarde

Les différents types de sauvegarde

(1) La sauvegarde complète
Les fichiers sont sauvegardés sans tenir compte d'une éventuelle sauvegarde antérieure. Cette sauvegarde est celle qui occupe le plus d'espace.
Pour cette raison, il est préférable de n'utiliser ce type de sauvegarde qu'épisodiquement. Pour restaurer sa sauvegarde, il suffit d'utiliser uniquement les fichiers créés par sauvegarde complète.

(2) La sauvegarde incrémentale
Cette sauvegarde examine le contenu de la dernière sauvegarde en date (peu importe son type). Elle compare cette sauvegarde avec l'état actuel du système et ne sauvegarde que ce qui a changé.
La taille occupée par cette sauvegarde est réduite étant donné qu'elle ne s'occupe que des modifications récentes du système. C'est le type de sauvegarde qu'il faut appliquer journalièrement, du moins, régulièrement.
Pour restaurer son système, il faut restaurer la dernière sauvegarde complète puis toutes les sauvegardes incrémentales effectuées depuis, et dans l'ordre !

(3) La sauvegarde différentielle
Fort semblable à la sauvegarde incrémentale, cette sauvegarde ne s'occupe que de ce qui a changé depuis la dernière sauvegarde complète.
Ici, pour restaurer le système, il suffit de restaurer la sauvegarde complète puis la dernière différentielle.


Stratégie de sauvegarde
Selon les besoins, plusieurs stratégies sont envisageables.
Il est nécessaire d'effectuer des sauvegardes complètes périodiquement, mais avec une fréquence assez réduite (une fois par mois, par exemple).
On doit combiner cela avec des sauvegardes incrémentales et différentielles plus fréquentes.


En pratique:

La sauvegarde complète avec tar
tar -cvzf /media/votre_media/dossier.tar.gz /home/user/dossier

Pour restaurer :
tar -xvzf /media/votre_media/dossier.tar.gz /home/user/dossier

La sauvegarde incrémentale avec tar
On va utiliser la commande touch.
Les fichiers sont modifiés (ou créés) après le 29 juillet à 00h05.
touch -t 07290005 .comparaison
find ~ -newer .comparaison | tar -c -T - -f /media/votre_media/incr.tar

La première commande va créer un fichier caché nommé comparaison qui servira de base pour comparer.
Les paramètres à indiquer à la commande touch font croire au système que vous avez créé le fichier .comparaison le 29/07 à 00h05.
Attention au format de la date.
Ensuite, au moyen de la commande find, on compare la date de création du fichier comparaison avec le reste du système, et tout ce qui a été créé ultérieurement au fichier .comparaison
est envoyé à la commande tar, au moyen du pipe "|", qui se charge de la sauvegarde.
(les commandes dump/restore gèrent aussi bien la sauvegarde incrémentale)

La commande rsync
rsync permet de synchroniser des répertoires/fichiers destinations par rapport à des répertoires/fichiers sources.
La synchronisation se fait soit en local, soit sur une machine distante. Il est possible de demander à rsync d'utiliser ssh afin de crypter les transmissions.

Pour l'utiliser il suffit d'utiliser: rsync [options] source(s) destination
Les options :
    -v : mode verbeux
    -a : mode archive (correspond à -rlptgoD)
    -q : supprime les messages d'information (mais pas d'erreur)
    -r : récursif (pour les répertoires)
    -l : copie les liens symboliques en liens symboliques
    -p : préserve les permissions
    -o : garde le propriétaire (option disponible uniquement pour root)
    -g : garde le groupe
    --device : garde les fichiers de périphériques (uniquement pour root, et utile pour une sauvegarde système)
    -H : garde les hardlink. Attention, cette option est coûteuse en ressources!
    --specials : garde les fichiers spéciaux
    -t : garde l'horodatage
    -e remoteshell : spécifie le shell distant à utiliser (ssh par exemple)
    --delete : supprime sur la destination les fichiers qui n'existent pas sur la source
    --numeric-ids : ne fait pas la conversion uid/gid en user/group.
    -z : compresse pendant la transmission
    --exclude=PATTERN : définit un motif à exclure (par exemple */lost+found)
    --exclude-from fichier : lit les motifs dans le fichier
    --bwlimit=VALEUR : limit la bande passante à VALEUR Ko 


Automatisation des tâches avec cron => voir "Planification des tâches"

Automate Your System Backup With Back In Time liens